dimanche 16 janvier

encore des pleurs...

voilà, mon pti tienou m'a appelé tout à l'heure...il est toujours à colmar, fait la fete avec ses potes de là bas...il allait pas très bien...je vais pas bien quand il va pas bien...PUTAIN!!!!MERDE!!!!

il m'a dit qu'il avais trop besoin de moi, qu'il fallait que je sois là...je n'y était pas...il pensait trop à lui...et à moi...aucun n'y était...

je n'ai rien su faire, il me l'a dit, j'ai besoin de toi là, arrète de me dire des conneries...on a pleuré...

ça me détruit encore un peu plus de l'interieur...tout ça me tue...quand s'en rendront-ils compte?je suis toujours là, seul à tenir, pour lui...il ne voudrai pas me voir tomber...je reste debout...dedant tout s'effondre...y'a personne qui m'entend pleurer...des fois j'en peux plus...

il avais trop besoin de moi et je n'y était pas...je vais finir par détester colmar...deux fois que cette ville me fout ça dans la gueule!

pourquoi ai-je tant de mal à laisser se refermer les blessures...je saigne...

j'ai beaucoup d'appréhension à étaler tout ça la dessus...j'aimerai savoir parler...il devais m'apprendre tout ça..il ne l'a pas fait...FAIT CHIER MERDE!!!!

la vie...

on verra ça plus tard...j'écrirai peut-etre un peu plus la dessus, ça fait parti de moi...je suis flo et ma façon de voir les choses viens beaucoup de ces trucs de la vie qui me sont tombés dessus depuis 1996...

là j'ai pas envie, ça me fait mal au doigt d'écrire ça...

Posté par flo1017 à 05:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur encore des pleurs...

  • Aller, flo, courage, pense au fait que je suis passablement ridicule à me trimballer avec mon chapeau à locks(le dernier des photos, là ou je fais un faux sourire...^^ dans tout Bordeaux...
    Je ne connais rien de ta vie, mais courage, mon grand ^_^
    bises

    Posté par Same, dimanche 16 janvier à 12:58 | | Répondre
  • ha ! tu es gay, j'avais pas capté.
    Je ne saurais que te dire d'autre que "courage".

    S'il pense a toi, s'il a besoin de toi et toi de lui, vous finirrez par vous retrouver. Reflechis bien à chaque mots que tu pourrais lui dire pour qu'il sache tout, tout ce que tu veux lui dire, tout ce que tu as sur le coeur. Prend ton temps mais ne deprime pas, il reviendra un jour ou l'autre et si il ne peut pas, tu viendra à lui d'une manière ou d'une autre.

    Posté par Creek, dimanche 16 janvier à 14:07 | | Répondre
  • non, je ne suis pas gay...j'ai juste un ami qui est mort, c'était mon meilleur ami et tienou, comme beaucoup d'autre se sont alors complètement appuyés sur moi pour surmonter cet évenement...alors que parmi mes amis je pense etre l'un de ceux qui a le plus morflé...
    et voilà...tienou m'a appelé cette nuit il pensait à lui, ça allait pas, il m'a fait pleuré, lui aussi à pleuré...voilà...

    Posté par florisse, dimanche 16 janvier à 14:32 | | Répondre
  • Non, manifestement, tu n'as pas //juste// perdu un ami. Ce n'est pas exactement banal de perdre un ami.

    Et si à ton tour tu t'appuyais sur tes amis ? Ce n'est peut-être pas une si bonne idée de rester debout contre les evènements. Pense au Chêne et au Roseau. Il faut savoir plier.

    Et si tu en as l'occasion, vois "les Roseaux Sauvages" d'André Téchiné. Le contexte te paraitra peut être un peu étranger en lisant le résumé, mais c'est un film très beau. L'un des personnages doit "plier" sous la douleur de la mort de son frère.

    Posté par yoadr, dimanche 16 janvier à 15:13 | | Répondre
  • Ho, je n'avais pas compris cela. désolé flo.
    Je ne sais que te dire.

    Posté par Creek, dimanche 16 janvier à 17:00 | | Répondre
Nouveau commentaire