mercredi 19 janvier

aujourd'hui's text!

yes my english is beautiful (prononcer à la française bien sûr!) <-------je parle du titre bien entendu!

il s'agit d'une sorte de lettre écrite à ptite C...pour lui donner plein de courage dedant son corps!

 

Je voudrais t’offrir ces mots indélébiles qu’on oublie jamais, je voudrais t’offrir ces mots qu’on a comme honte d’écrire puisque de toutes façons on ne saurais les oublier, ces mots qui viennent on ne sait d’où mais qui nous font frissonner lorsqu’ils effleurent nos lèvres. Je voudrais t’offrir ces mots incompris qui ne cessent de fuir de peur qu’on les entende…ceux qui nous font veiller tard dit goldman. Je voudrais t’écrire ces mots qu’on ne sait dire que par un regard, une larme, un sourire…un silence…Ils sont là en moi, en toi…je voudrais tellement te les crier pour être sûr que tu les entendes…ces mots si forts qu’il briseraient n’importe quelle muraille, si faibles, un souffle vient de les effacer…ne sois pas triste, ils sont toujours là dans leur maison, celle qu’on appelle ton cœur. Ils te réchauffent quand tu as froid, te font sourire quand tu es triste, t’accompagnent quand tu es seule…trop souvent oubliés dans ces moments difficiles où ils seraient plus qu’utiles…pourtant ils sont là à essayer de te piquer, te souffler à l’oreille " ptite C… " d’une voix douce, puis crier " réveilles-toi ! "…tu ne les entends pas…ils sont là à l’intérieur chaques secondes, chaques minutes…je voudrais tant te les montrer, que tu les voies, qu’il viennent, assoiffés, assécher la moindre de tes larmes, sauf peut-être celles de joie. Comment dire ces choses qu’on ne comprend pas, qui sont là, qui nous remplissent en quelques secondes de je ne sais quoi, on est vide et plein d’énergie à la fois sans même savoir pourquoi, tout est oublié l’instant d’un éclair…puis la vie reprend comme si de rien était même si on sait qu’il s’est passé une chose indéfinissable qu’on oubliera jamais. Je voudrais t’offrir ce papillon mystérieux qu’aucune épuisette n’attrapera, celui qu’on voit briller dans tes yeux quand les mots sont là…je voudrais te donner cet oiseau merveilleux qu’aucun ciel ne pourra caresser, celui qui vient chanter cette petite mélodie qui les fait vibrer à l’intérieur. Je ne suis qu’un Homme, un peu comme toi, trop rêveur…les mots sont là, près de nous, jamais sur la feuille…on enferme pas l’éternité…un peu comme ce point au bout de l’infini, je ne trouverai sans doute jamais ces mots que je voudrais t’écrire…je crois que trois petits point de suspension auraient suffit à te les dire, eux qui les frôlent à chaque instant.

Garde ce papier près de ton cœur et écoute les danser juste après que le temps se soit arrêté, au bout de la ligne…

 

voilà donc un texte qui exprime bien mon éternel regard sur mon écriture...à jamais incapable de capter cette sorte d'immensité que j'ai dans la tete...

Posté par flo1017 à 22:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur aujourd'hui's text!

    Wow, c'est intense et super beau ce que tu dit, j'étais captivé. Je ne sais pas à qui cette lettre est destinée mais c'est super beau. Si elle les lis, je crois qu'elle ne pourra rien faire de plus important que lacher une petite larme. Texte epoustouflant.

    Posté par Creek, mercredi 19 janvier à 23:17 | | Répondre
  • cette lettre était destinée à ptite C, comme écrit dedant...je crois que j'ai déjà fait allusion à cette personne dans ce blog...mais tu vas la découvrir au fil de celui-ci c'est obligatoire, il s'agit d'une des personnes les plus importantes dans ma vie...
    et pour ce qui est de sa réaction à la lecture de ces mots...je ne sais pas, je ne peux qu'espèrer l'avoir touché, c'était le but...

    Posté par florisse, mercredi 19 janvier à 23:36 | | Répondre
  • Je pense que ptite C a été touchée... Personnellement, on m'envoie une telle lettre, je craque !

    Je crois deviner qui est ptite C...

    Posté par yoadr, jeudi 20 janvier à 00:45 | | Répondre
  • tu crois yoadr?...
    tu saura si tu avais vu juste dans les futurs épisodes de ma vie, sache que je rencontre cette personne en 1ère au lycée...suspens...

    Posté par florisse, jeudi 20 janvier à 10:27 | | Répondre
Nouveau commentaire