dimanche 24 avril

bizarre...

voici un extrait d'un livre que j'ai particulièrement aimé pour la vision du monde completement décallée de son héros, un enfant en quete de verité...

je voulais vous faire partager cet extrait avant mais mon livre était chez moi...

donc voici: le bizarre incident du chien pendant la nuit

Le lendemain matin, le bus scolaire a doublé 4 voitures rouges d’affilée, ce qui voulait dire que c’était une Bonne Journée, alors j’ai décidé de ne plus être triste à cause de Wellington.

M. Jeavons, le psychologue de l’école, m’a demandé un jour pourquoi 4 voitures rouges d’affilée veulent dire que c’est une Bonne Journée, 3voitures rouges d’affilée une Assez Bonne Journée et 5 voitures rouges d’affilée une Super Bonne Journée. Et aussi pourquoi 4 voitures jaunes d’affilée veulent dire que c’est une Mauvaise Journée, c’est à dire un jour où je ne parle à personne, où je reste dans mon coin à lire des livres, où je ne déjeune pas et où je ne prends Aucun Risque. Il a dit que j’étais pourtant quelqu’un de très logique, et que ça l’étonnait que je fasse des idées pareilles, parce que ça manquait de logique.

J’ai dit que j’aime que les choses soient en ordre. Et qu’être logique est une manière de mettre les choses en ordre. Surtout quand il s’agit de nombres, ou bien d’une discussion. Mais il y a d’autres manières de mettre les choses en ordre. Et c’est pour ça qu’il y a des Bonnes Journées et des Mauvaises Journées. J’ai dit que quand les gens qui travaillent dans un bureau sortent de chez eux le matin et voient qu’il fait beau, ils sont contents, ou bien ils voient qu’il pleut et ça les met de mauvaise humeur, mais la seule différence, c’est le temps qu’il fait, et s’ils travaillent dans un bureau, ce n’est pas à cause du temps qu’ils passeront une bonne ou une mauvaise journée.

J’ai dit que le matin quand Père se lève, il enfile toujours son pantalon avant ses chaussettes. Ce n’est pas logique mais il fait toujours comme ça, parce qu’il aime que les choses soient en ordre, lui aussi. Et quand il monte l’escalier, il prend deux marches à la fois en commençant toujours par le pieds droit.

M. Jeavons a dit que j’était très intelligent.

J’ai dit que je n’était pas intelligent. Je remarque comment les choses se passent, c’est tout, ça n’a rien à voir avec l’intelligence. C’est simplement être observateur. Etre intelligent, c’est regarder comment les choses se passent et s’en servir pour découvrir quelque chose de nouveau. Comprendre que l’univers est en expansion, par exemple, ou qui a commis un meurtre. Ou voir un nom et attribuer à chaque lettre une valeur de 1 à 26 (a = 1, 2 = b, etc.), et additionner les chiffres dans sa tête et trouver que le résultat est un nombre premier, comme Jésus-Christ (151), Scooby Doo (113), Sherlock Holmes (163) ou Doctor Watson (157).

M. Jeavons m’a demandé si ça me donnait une impression de sécurité, que les choses soient toujours en ordre, et j’ai dit que oui.

Posté par flo1017 à 05:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur bizarre...

  • Putain... plein de verité et très bien écrit..

    Nom du bouquin, auteur, edition pliz...

    Posté par Creekety, dimanche 24 avril à 15:16 | | Répondre
  • je note que si on ajour pour jesus christ 151 1+5+1 on obtient 7 le chiffre divin... tain tain tain !

    Posté par Ktana, dimanche 24 avril à 16:10 | | Répondre
Nouveau commentaire